René Karsenti, nouveau Président du Conseil de L'IFFIm

L’IFFIm a levé 3,6 milliards US$ sous la houlette du président sortant Alan Gillespie

Le présent communiqué n’est pas une offre de vente de titres. Les informations contenues dans ce communiqué ne sont pas destinées à être publiées, distribuées ou transmises, sous toute forme que ce soit et de manière directe ou indirecte, aux Etats-Unis d’Amérique.

Rene Karsenti

René Karsenti prendra ses fonctions en tant que Président du Conseil de l'IFFIm le 24 février.

Washington DC et Genève, 3 février 2012 -- René Karsenti a été nommé au poste de Président du Conseil de la Facilité internationale de financement pour la vaccination (IFFIm).

Il a rejoint le Conseil le 23 décembre 2011 et prendra ses fonctions le 24 février, succédant ainsi à Alan Gillespie, qui a présidé l’IFFIm depuis sa création en 2006. Sous sa houlette, l’IFFIm a levé 3,6 milliards US$ sous forme d’obligations pour financer les programmes de vaccination infantile de GAVI.

L’IFFIm est une institution multilatérale de développement créée pour accélérer la disponibilité de fonds prévisibles à long terme qui seront utilisés par GAVI Alliance afin de financer des programmes de santé et de vaccination dans les pays en développement.

La mission de GAVI est essentielle à mes yeux, et je suis très honoré de pouvoir aujourd’hui faire partager mon expérience des marchés financiers afin de mobiliser des fonds pour GAVI, grâce à l’IFFIm, et faire en sorte que les enfants des pays pauvres aient accès aux mêmes vaccins salvateurs que ceux qui vivent dans les pays riches.

Dr René Karsenti

Solide expérience des marchés de capitaux et de la finance au service du développement

Le Dr Karsenti, d’origine française, apporte à l’IFFIm une très solide expérience des marchés de capitaux et de la finance au service du développement. Il continuera de présider l’Association internationale des marchés de capitaux (ICMA), organisme d’autorégulation et association professionnelle représentant 430 institutions financières actives sur les marchés internationaux de capitaux. Dans le domaine du développement, le Dr Karsenti a occupé le poste de Directeur général des finances de la Banque européenne d’investissement (BEI) et été le premier Trésorier de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). Pendant plus de dix ans, il a également occupé divers postes de direction au sein d’institutions financières spécialisées (y compris comme Trésorier de la Société Financière Internationale - SFI) appartenant au Groupe de la Banque mondiale à Washington.

« René est très respecté dans les cercles supranationaux et le milieu des marchés financiers », a indiqué Doris Herrera-Pol, Directrice des marchés financiers à la Banque mondiale, administratrice de la trésorerie de l’IFFIm. « Les fonctions qu’il a exercées et les responsabilités qu’il a assumées pendant plusieurs décennies au sein d’équipes dirigeantes d’organisations supranationales, dont la Banque mondiale, lui ont conféré une solide expérience des marchés financiers. De surcroît il fait preuve d’une parfaite intégrité professionnelle et se montre particulièrement impliqué dans les questions liées au développement ».

« La mission de GAVI est essentielle à mes yeux, et je suis très honoré de pouvoir aujourd’hui faire partager mon expérience des marchés financiers afin de mobiliser des fonds pour GAVI, grâce à l’IFFIm, et faire en sorte que les enfants des pays pauvres aient accès aux mêmes vaccins salvateurs que ceux qui vivent dans les pays riches », a déclaré le Dr Karsenti. « Grâce au formidable travail mené par Alan Gillespie, l’IFFIm a été le pionnier d’un nouveau modèle de financement du développement ».

Alan Gillespie

Le Dr Gillespie a aidé l’IFFIm, dont il est le président fondateur, à recueillir quelque 6,3 milliards US$ provenant de neuf donateurs souverains.

« En tant que président de l’IFFIm, Alan a fait preuve d’un engagement infatigable et apporté un soutien sans faille à GAVI Alliance », a déclaré le Dr Seth Berkley, PDG de GAVI. « Les fonds levés par l’IFFIM ont permis à GAVI de doubler ses décaissements en faveur des programmes de vaccination et de vacciner des millions d’enfants supplémentaires ».

« Le leadership d’Alan Gillespie en tant que premier président de l’IFFIm a été un modèle d’engagement et de vision à long terme », a pour sa part indiqué Susan McAdams, Directrice du département du financement multilatéral et novateur à la Banque mondiale. « L’IFFIm a bénéficié de son expérience, de sa polyvalence et de son professionnalisme. Il est parvenu à valoriser les avantages de la structure financière de l’IFFIm auprès des partenaires de développement et à mettre en avant auprès des investisseurs intéressés les atouts majeurs qu’elle représente pour le développement ».

« Je veux remercier tous mes collègues du Conseil de l’IFFIm pour le dévouement qu’ils ont manifesté à cette cause importante », a déclaré le Dr Gillespie. « Leur soutien et leur vision ont été essentiels pour nous permettre d’aider GAVI à accomplir sa mission, et je suis sûr que l’IFFIm, sous la conduite de René, continuera de servir de modèle de financement innovant pour la santé mondiale ».

Les titres proposés dans le présent communiqué n’ont pas été ni ne seront inscrits aux termes de la loi américaine intitulée « Securities Act of 1933 », dans sa version modifiée (la « Loi de 1933 »), ni aux termes des lois de quelque Etat ou autre territoire des Etats-Unis, et ne peuvent être offerts ni vendus aux Etats-Unis, sauf aux termes d’une dispense applicable des exigences de la Loi de 1933 ou dans le cadre d’une opération non assujettie aux exigences de cette loi. L’IFFIm n’a pour le moment pas l’intention de procéder à une offre publique de titres aux Etats-Unis ni d’inscrire les titres qui seront émis aux termes de la Securities Act. Toute offre publique de titres sera effectuée par le biais d’un prospectus pouvant être obtenu auprès de l’IFFIm et contenant des informations détaillées sur l’émetteur, sa direction et ses états financiers. Les titres proposés dans le présent communiqué seront offerts ou vendus hors des Etats-Unis, dans des transactions à l’étranger, conformément au Règlement S de la loi américaine sur les valeurs mobilières de 1933.

Les titres proposés dans le présent communiqué n’ont pas été ni ne seront inscrits aux termes de la loi américaine intitulée « Securities Act of 1933 », dans sa version modifiée (la « Loi de 1933 »), ni aux termes des lois de quelque Etat ou autre territoire des Etats-Unis, et ne peuvent être offerts ni vendus aux Etats-Unis, sauf aux termes d’une dispense applicable des exigences de la Loi de 1933 ou dans le cadre d’une opération non assujettie aux exigences de cette loi. L’IFFIm n’a pour le moment pas l’intention de procéder à une offre publique de titres aux Etats-Unis ni d’inscrire les titres qui seront émis aux termes de la Securities Act. Toute offre publique de titres sera effectuée par le biais d’un prospectus pouvant être obtenu auprès de l’IFFIm et contenant des informations détaillées sur l’émetteur, sa direction et ses états financiers. Les titres proposés dans le présent communiqué seront offerts ou vendus hors des Etats-Unis, dans des transactions à l’étranger, conformément au Règlement S de la loi américaine sur les valeurs mobilières de 1933.

GAVI Alliance

GAVI est un partenariat public-privé basé à Genève qui a pour mission d’améliorer la santé des populations dans les pays les plus pauvres de la planète. L’Alliance réunit les gouvernements de pays donateurs et de pays en développement, l’Organisation mondiale de la Santé, l’UNICEF, la Banque mondiale, l’industrie pharmaceutique des pays industrialisés et en développement, des instituts techniques et de recherche, des organisations de la société civile, la Fondation Bill & Melinda Gates ainsi que d’autres fondations caritatives privées. Le soutien de GAVI consiste à fournir des vaccins capables de sauver des vies et à renforcer les systèmes de santé. Depuis 2000, plus de 326 millions d’enfants ont été vaccinés et plus de 5,5 millions de décès prématurés évités grâce aux programmes financés par GAVI. Pour de plus amples informations, visitez le site : www.gavialliance.org.

La Banque mondiale

La Banque mondiale est semblable à une coopérative de développement mondial, dans laquelle les actionnaires sont ses 187 pays membres. Son rôle consiste à aider les pays membres à atteindre une croissance durable et équitable, mais aussi à trouver des solutions efficaces aux problèmes de développement économique et de durabilité environnementale, afin de lutter contre la pauvreté et d’améliorer le niveau de vie des populations dans le monde. La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), cotée Aaa/AAA (Moody’s/S&P), est la plus ancienne et la plus grande institution du Groupe de la Banque mondiale. Elle propose une vaste palette de produits de financement, de gestion des risques et de renforcement du crédit aux Etats souverains. Pour financer ses activités, la BIRD émet des titres de créance sur les marchés internationaux de capitaux depuis 60 ans. La Banque mondiale est le Trésorier principal de la Facilité internationale de financement pour la vaccination (IFFIm). A ce titre, elle gère le portefeuille de celle-ci selon des politiques et des principes prudents. La Banque mondiale gère la stratégie de financement de l’IFFIm et sa mise en œuvre sur le marché des capitaux, joue le rôle d’agence de notation et d’information auprès des investisseurs et s’occupe des opérations de couverture et de la gestion des investissements. La Banque mondiale joue également un rôle de coordination auprès des donateurs et gère leurs annonces de contribution, les ressources effectivement allouées ainsi que les fonds versés par l’IFFIm à GAVI Alliance pour financer les programmes de santé et de vaccination.

close icon

modal window here